Recordings/Discussions
Background Information
Performer Bios

Poet/Composer Bios

Additional Information

Texts & Translations: Main Page | Cantatas BWV 1-50 | Cantatas BWV 51-100 | Cantatas BWV 101-150 | Cantatas BWV 151-200 | Cantatas BWV 201-224 | Other Vocal BWV 225-249 | Chorales BWV 250-438 | Geistliche Lieder BWV 439-507 | AMN BWV 508-524 | Other Vocal 1081-1089 | BWV Anh | Chorale Texts | Emblemata | Sources | Poets & Composers
Discussions: Texts | Translations: Part 1 | Part 2 | Part 3 | Part 4

Cantata BWV 207
Vereinigte Zwietracht der wechselnden Saiten
French Translation in Interlinear Format
Cantate BWV 207 - Troupe désunie de cordes changeantes

Événement : cantate profane en l'honneur de Gottlieb Kotte, lors de sa nomination comme professeur de droit romain à l'université de Leipzig
Première exécution : 11 décembre 1726
Texte : anonyme
Personnages : Fortune (Soprano), Gratitude (Alto), Diligence (Ténor), Honneur (Basse)

 

1

Chœur [S, A, T, B]

Tromba I-III, Tamburi, Oboe d'amore I/II, Taille, Flauto traverso I coll' Oboe I, Flauto traverso II coll' Oboe II, Violino I/II, Viola, Continuo

Vereinigte Zwietracht der wechselnden Saiten,
Troupe désunie de cordes changeantes,
Der rollenden Pauken durchdringender Knall!
Fracas perçant des roulements des timbales !
Locket den lüsteren Hörer herbei,
Attirez ici les brillants étudiants,
Saget mit euren frohlockenden Tönen
Dites avec vos notes joyeuses
Und doppelt vermehretem Schall
Et avec votre bruit redoublé et accru
Denen mir emsig ergebenen Söhnen,
À mes fils empressés à me servir
Was hier der Lohn der Tugend sei.
Ce qu'est ici la récompense de la vertu.

   

2

Récitatif [Ténor]

Continuo

Diligence:
Wen treibt ein edler Trieb zu dem, was Ehre heißt

Celui qui est mené par un noble instinct à ce qui s'appelle honneur
Und wessen lobbegierger Geist
Et dont l'esprit est avide de louanges
Sehnt sich, mit dem zu prangen,
Et qui désire briller,
Was man durch Kunst, Verstand und Tugend kann erlangen,
Avec ce qui peut être accompli par l'art, l'intelligence et la vertu,
Der trete meine Bahn
Qu'il marche sur mon chemin,
Beherzt mit stets verneuten Kräften an!
Avec une force qui est toujours renouvelée !
Was jetzt die junge Hand, der muntre Fuß erwirbt,
Ce que la jeune main et le pied agile acquièrent maintenant,
Macht, dass das alte Haupt in keiner Schmach und banger Not verdirbt.
Est la raison pour laquelle la vieille tête ne sera pas atteinte par aucune disgrâce ou l'angoisse de la détresse,
Der Jugend angewandte Säfte
La jeunesse appliquée à l'effort
Erhalten denn des Alters matte Kräfte,
Supportera un jour la faible force de la vieillesse,
Und die in ihrer besten Zeit,
Et ceux qui dans le meilleur temps de leur vie,
Wie es den Faulen scheint,
Comme il semble aux paresseux,
In nichts als lauter Müh und steter Arbeit schweben,
Sont suspendus par rien si ce n'est la peine et le travail constant,
Die können nach erlangtem Ziel, an Ehren satt,
Une fois que leur buts sont atteints ils peuvent, pleins d'honneur,
In stolzer Ruhe leben;
Vivre dans un fier repos ;
Denn sie erfahren in der Tat,
Car ils apprennent par leur expérience
Dass der die Ruhe recht genießet,
Qu'un homme jouit justement du repos,
Dem sie ein saurer Schweiß versüßet.
Qui a été rendu doux par la sueur amère.

   

3

Air [Ténor]

Oboe d'amore I, Violino I/II, Viola, Continuo

Diligence:
Zieht euren Fuß nur nicht zurücke,

Mais ne faites pas un pas en arrière,
Ihr, die ihr meinen Weg erwählt!
Vous qui avez choisi de suivre mon chemin !
Das Glücke merket eure Schritte,
Le bonheur marque votre marche,
Die Ehre zählt die sauren Tritte,
L'honneur compte vos pas amers,
Damit, dass nach vollbrachter Straße
De sorte qu'une fois la route accomplie
Euch werd in gleichem Übermaße
Avec une mesure aussi pleine
Der Lohn von ihnen zugezählt.
Ils soient payés de retour.

   

4

Récitatif [Basse, Soprano]

Continuo

Honneur:
Dem nur allein
Seulement à cet homme
Soll meine Wohnung offen sein,
Ma demeure sera ouverte,
Der sich zu deinen Söhnen zählet
Lui qui se compte parmi tes fils
Und statt der Rosenbahn, die ihm die Wollust zeigt,
Et au lieu du chemin de roses, qui lui montre le plaisir,
Sich deinen Dornenweg erwählet.
Choisit pour lui-même ton chemin plein d'épines.
Mein Lorbeer soll hinfort nur solche Scheitel zieren,
Dorénavant mes lauriers orneront seulement les têtes de tels hommes,
In denen sich ein immerregend Blut,
Dans lesquels le sang qui est toujours en mouvement,
Ein unerschrocknes Herz und unverdrossner Mut
Un cœur qui n'a jamais peur et un courage infatigable
Zu aller Arbeit lässt verspüren.
Se montrent prêts pour toutes les tâches.

 

Fortune:
Auch ich will mich mit meinen Schätzen
Je veux aussi avec mes trésors
Bei dem, den du erwählst, stets lassen finden.
Toujours être trouvé avec l'homme que tu choisis.
Den will ich mir zu einem angenehmen Ziel
Je veux fixer pour cet homme un but plaisant
Von meiner Liebe setzen,
De mon amour,
Der stets vor sich genung, vor andre nie zu viel
pour lui qui, toujours assez pour lui, jamais trop pour les autres
Von denen sich durch Müh und Fleiß erworbnen Gaben
De ces dons acquis par l'effort et le dur travail
Vermeint zu haben.
Pense avoir.
Ziert denn die unermüdte Hand
Car si la main infatigable est parée
Nach meiner Freundin ihr Versprechen
Selon la promesse de mon ami
Ein ihrer Taten würdger Stand,
Par une situation digne de ses actions
So soll sie auch die Frucht des Überflusses brechen.
Que cette main recueille aussi les fruits de l'abondance.
So kann man die, die sich befleißen,
De cette manière ceux qui prennent de la peine
Des Lorbeers Würdige zu heißen,
À être considérés dignes des lauriers
Zugleich glückselig preisen.
Peuvent en même temps être loués avec bonheur.

   

5

Air (Duetto) [Basse, Soprano] et Ritournelle

Continuo - Tromba I/II, Oboe d'amore I/II, Taille, Violino I/II, Viola

Honneur:
Den soll mein Lorbeer schützend decken,
Mes lauriers le couvriront et le protègeront,

 

Fortune:
Der soll die Frucht des Segens schmecken,
Il goûtera le fruit de la bénédiction,

 

Ensemble:
Der durch den Fleiß zum Sternen steigt.
Lui qui avec diligence monte vers les étoiles.

 

Honneur:
Benetzt des Schweißes Tau die Glieder,
Si la rosée de la sueur mouille les membres,
So fällt er in die Muscheln nieder,
Elle tombe sur le coquillage
Wo er der Ehre Perlen zeugt.
Où elle produit les perles de l'honneur.

 

Fortune:
Wo die erhitzten Tropfen fließen,
Là où les gouttes chaudes coulent
Da wird ein Strom daraus entsprießen,
Naîtra un courant
Der denen Segensbächen gleicht.
Semblable aux ruisseaux de la bénédiction.

   

6

Récitatif [Alto]

Continuo

Gratitude:
Es ist kein leeres Wort, kein ohne Grund erregtes Hoffen,

Ce n'est pas un mot vide, un espoir né sans base,
Was euch der Fleiß als euren Lohn gezeigt;
Que Diligence vous a montré comme récompense ;
Obgleich der harte Sinn der Unvergnügten schweigt,
Bien que l'esprit dur des mécontents fasse silence
Wenn sie nach ihrem Tun ein gleiches Glück betroffen.
Quand en retour une récompense qui s'accorde avec leurs actions arrive.
Ja,
Oui,
Zeiget nur in der Asträa
Montrez dans le temple d'Astrée
Durch den Fleiß geöffneten und aufgeschlossnen Tempel,
Ouvert et fermé par Diligence
An einem so beliebt als teuren Lehrer,
À un professeur à la fois aimé et de valeur
Ihr, ihm so sehr getreu als wie verpflicht'ten Hörer,
Vous, étudiants, qui lui êtes à la fois dévoués et étudiants redevables
Der Welt zufolge ein Exempel,
Montrez un exemple au monde
An dem der Neid
Où la jalousie
Der Ehre, Glück und Fleiß vereinten Schluss
Par l'avis unanime d'Honneur, Bonheur et Diligence
Verwundern muss.
Doit être frappée de stupeur.
Es müsse diese Zeit
Cette heure ne doit pas
Nicht so vorübergehn!
Seulement passer !
Laßt durch die Glut der angezündten Kerzen
À travers l'éclat des chandelles allumées
Die Flammen eurer ihm ergebnen Herzen
Que les flammes de vos cœurs qui lui sont dévoués
Den Gönnern so als wie den Neidern sehn!
Soient vues à la fois par ceux qui sont bienveillants et par les envieux !

   

7

Air [Alto]

Flauto traverso I/II, Violino I/II, Viola all' unisono, Continuo

Gratitude:
Ätzet dieses Angedenken

Gravez ce souvenir
In den härtsten Marmor ein!
Dans le marbre le plus dur !
Doch die Zeit verdirbt den Stein.
Mais le temps ruine la pierre.
Laßt vielmehr aus euren Taten
Faites plutôt à travers vos actions
Eures Lehrers Tun erraten!
Connaître l'œuvre de votre professeur !
Kann man aus den Früchten lesen,
Si on peut cueillir des fruits
Wie die Wurzel sei gewesen,
Ce que les racines étaient,
Muss sie unvergänglich sein.
Ces racines doivent être immortelles.

   

8

Récitatif [T, B, S, A]

Violino I e Oboe d'amore I, II e Oboe d'amore II, Viola e Taille, Continuo

Diligence:
Ihr Schläfrigen, herbei!
Vous qui dormez, venez ici !
Erblickt an meinem mir beliebten Kortten,
Regardez Kortte, un homme que j'aime.
Wie dass in meinen Worten
Voyez que dans mes mots
Kein eitler Wahn verborgen sei.
Aucune vaine illusion ne demeure cachée.
Sein annoch zarter Fuß fing kaum zu gehen an,
À peine son pied encore fragile a commencé à marcher,
Sogleich betrat er meine Bahn,
Qu'il a pris mon chemin,
Und, da er nun so zeitig angefangen,
Et, puisqu'il a commencé si tôt son œuvre
Was Wunder, dass er kann sein Ziel so früh erlangen!
Quelles merveilles peut-il atteindre si tôt !
Wie sehr er mich geliebt,
Combien il m'a aimée,
Wie eifrig er in meinem Dienst gewesen,
Comme il a été zélé à mon service,
Läßt die gelehrte Schrift auch andern Ländern lesen.
Peut être appris des écrits savants des nations étrangères.
Allein, was such ich ihn zu loben?
Mais pourquoi chercher à le louer ?
Ist der nicht schon genung erhoben,
N'est-il pas assez exalté
Den der großmächtige Monarch, der als August Gelehrte kennet,
Celui que le puissant monarque, qui comme Auguste connaît les savants,
Zu seinen Lehrer nennet.
Nomme son professeur.

 

Honneur:
Ja, ja, ihr edlen Freunde, seht! wie ich mit Kortten bin verbunden.
Oui, oui, nobles amis, voyez ! comme je suis lié avec Kortte.
Es hat ihm die gewogne Hand
Pour lui ma main avec gentillesse
Schon manchen Kranz gewunden.
A déjà tressé de nombreuses couronnes.
Jetzt soll sein höhrer Stand
Maintenant sa position plus haute
Ihm zu dem Lorbeer dienen,
Devrait lui servir de couronne de lauriers
Der unter einem mächtgen Schutz wird immerwährend grünen.
Qui resterait toujours verte sous une protection puissante.

 

Fortune:
So kann er sich an meinen Schätzen,
Mes trésors aussi,
Da er durch eure Gunst sich mir in Schoß gebracht,
Puisque par vos faveurs il est venu dans mon sein,
Wenn er in stolzer Ruhe lacht,
Quand il rit dans un repos fier,
Nach eigner Lust ergötzen.
Il peut se réjouir selon son plaisir.

 

Gratitude:
So ist, was ich gehofft, erfüllt,
Ce que j'espérais s'est accompli,
Da ein so unverhofftes Glück,
Pour un tel bonheur si inattendu,
Mein nie genung gepriesner Kortte,
Mon Kortte qui ne peut jamais être assez loué,
Der Freunde Wünschen stillt.
Apaise les souhaits de vos amis.
Drum denkt ein jeder auch an seine Pflicht zurück
Donc chaque personne pense à ses obligations
Und sucht dir jetzt durch sein Bezeigen
Et par ce qu'elle exprime essaie
Die Früchte seiner Gunst zu reichen.
De t'offrir les fruits de
Es stimmt, wer nur ein wahrer Freund will sein,
Celui qui veut être un vrai ami
Jetzt mit uns ein.
Se joint maintenant à nous.

   

9

Chœur [S, A, T, B]

Tromba I-III, Tamburi, Flauto traverso I/II, Oboe d'amore I/II, Taille, Violino I/II, Viola, Continuo

Kortte lebe, Kortte blühe!
Vive Kortte, prospérité à Kortte !
Den mein Lorbeer unterstützt,
Celui que mes lauriers soutiennent,
Der mir selbst im Schoße sitzt,
Qui est assis sur mes genoux,
Der durch mich stets höher steigt,
Qui par moi montera toujours plus haut,
Der die Herzen zu sich neigt,
Qui attire tous les cœurs vers lui,
Muss in ungezählten Jahren
Doit pour des années innombrables
Stets geehrt in Segen stehn
Se tenir honré parmi la bénédiction
Und zwar wohl der Neider Scharen,
Et bien qu'il puisse voir des foules de gens envieux
Aber nicht der Feinde sehn.
Il ne verra pas d'ennemi.

--

French Translation by Guy Laffaille (August 2009)
Contributed by Guy Laffaille (August 2009)

Cantatas BWV 207 & BWV 207a: Complete Recordings of BWV 207 | Recordings of Individual Movements from BWV 207 | Complete Recordings of BWV 207a | Recordings of Individual Movements from BWV 207a | Discussions
BWV 207:
German Text | Translations: Dutch | English-1 | English-3 | French-6 | Hebrew-1 | Italian | Portuguese-2 | Spanish-3

French Translations in Interlinear Format (French-6): Sorted by BWV Number | Sorted by Title | Sorted by Event

Texts & Translations: Main Page | Cantatas BWV 1-50 | Cantatas BWV 51-100 | Cantatas BWV 101-150 | Cantatas BWV 151-200 | Cantatas BWV 201-224 | Other Vocal BWV 225-249 | Chorales BWV 250-438 | Geistliche Lieder BWV 439-507 | AMN BWV 508-524 | Other Vocal 1081-1089 | BWV Anh | Chorale Texts | Emblemata | Sources | Poets & Composers
Discussions: Texts | Translations: Part 1 | Part 2 | Part 3 | Part 4

Introduction | Cantatas | Other Vocal | Instrumental | Performers | General Topics | Articles | Books | Movies | New
Biographies | Texts & Translations | Scores | References | Commentaries | Music | Concerts | Festivals | Tour | Art & Memorabilia
Chorale Texts | Chorale Melodies | Lutheran Church Year | Readings | Poets & Composers | Arrangements & Transcriptions
Search Website | Search Works/Movements | Terms & Abbreviations | Copyright | How to contribute | Sitemap | Links



 

Back to the Top


Last update: żAugust 19, 2009 ż15:54:42